Personne ne m’aime, que faire?

Question:

En permanence, j’ai le sentiment qu’on ne m’aime pas et qu’on me juge négativement. Que faire ?

Réponse:

Avec l’aide d’Hachem, qu’Il soit loué, Mardi de la semaine Matote-Massé, 24 Tamouz, 5773.

Un grand Shalom à Hélène, qu’elle vive.

J’ai bien reçu ta lettre.

Tu dois savoir que du moment où tu t’es mariée avec ton mari, tu n’as personne d’autre au monde si ce n’est ton mari. Il t’est interdit d’être troublée par qui que ce soit d’autre. Ce que tu dois avoir en tête c’est juste de te réjouir avec ton mari et vivre avec ton mari et parler avec ton mari et te promener avec ton mari etc etc… tu n’as rien d’autre si ce n’est ton mari. Et ainsi, quand se renforceront l’affection et la compréhension mutuelle entre vous, tu oublieras tout ce qui se trouve autour et tu ne te laisseras troubler par rien. Travaille uniquement sur le sujet de la joie : être toujours joyeuse et réjouir ton mari. Et nos Saints Sages ont dit (Tana Débé Eliyaou Raba, 10,5) : ‘’Une femme comme Hachem souhaite, c’est celle qui fait la volonté de son mari.’’ Et ensemble vous allez construire une maison dans la foi d’Israël. Et pourquoi as-tu besoin de rentrer dans des peurs et des craintes au sujet de ce qui se passe dehors et au sujet de tes frères et du reste de la famille etc ? Tu dois juste vivre avec ton mari et tous les deux vous devez vous renforcer à être toujours d’une immense joie et ceci vous sauvera de toutes peurs et craintes.

Et ainsi, renforcez-vous et renforcez-vous encore beaucoup à être joyeux, comme nous a tellement mis en garde à ce sujet notre Maître, le Rav Nah’mane de Breslev. Il a dit (Likouteï Moharane 2, 24) : ’’C’est une grande Mitsva d’être toujours joyeux, et de surmonter et d’éloigner la tristesse et l’humeur noire de toutes ses forces. Car toutes les maladies qui viennent à l’homme, elles ne lui viennent que du fait de la dégradation de sa joie’’. Et ainsi, il faut faire don de soi pour être toujours joyeux. Et nos Saints Sages ont dit (Tanh’ouma Chémini) : ’’La joie n’attend pas l’homme. Ceux qui sont joyeux aujourd’hui, ne sont pas tous joyeux demain. Et ceux qui souffrent aujourd’hui, ne souffrent pas tous demain. Car la joie n’attend pas l’homme.’’

Et ainsi, Hachem aidera que la joie sera toujours présente chez vous, car il n’y a rien de mieux que cela. Et avec la joie, le cœur s’ouvre et on peut ensuite parler à Hachem et raconter devant Lui tout ce que l’on a sur le cœur en toute simplicité et pureté, car ce qu’une personne ne se renforce pas à parler avec Hachem, c’est parce que lui tombent sur le cœur tristesse, amertume et dépression. Mais dès qu’une personne se force à être joyeuse alors son cœur s’ouvre pour parler à Hachem.       

Hachem qui écoute les prières d’Israël, écoutera ma prière dans laquelle je demande et prie pour toi, que tu aies une grande réussite et que dans tout ce que tu entreprendras, tu réussiras.

En te souhaitant bénédiction et réussite venant du Ciel… 

Rabbi Eliézer Chlomo Schik zats"al 

Scroll to Top