Et même s’il semble à la personne que selon ses actes elle n’est pas à la hauteur d’être un fils d’Hachem

Le Papa de tous

Rav Menachem Azoulay Chlit"a, rédacteur du feuillet Breslev Or Haémouna - Jérusalem

“Et même s’il semble à la personne que selon ses actes elle n’est pas à la hauteur d’être un fils d’Hachem, pour autant Hachem nous a Lui-même bien appelé Ses enfants quel que soit notre comportement (Talmud Kiduchin 36a)…” (Sih’ot Hara’n 7§)

… Tant les grands d’Israël étaient-ils exigeants à aimer chaque juif! Car au même titre qu’un père aime son fils d’un amour ardent, c’est là sa nature, il n’y a pas ici de libre-arbitre, ainsi aussi Hachem nous aime, nous Ses enfants.

Rav Menachem Azulai - Adar 2018

Et si Hachem n’est prêt à renoncer à aucun juif, absolument aucun, comment puis-je moi me permettre de tirer un trait sur l’un d’eux? Comment puis-je ne pas supporter l’autre alors qu’Hachem Lui le supporte? Tel est l’une des grandes missions de notre vie. Il faut y investir toutes nos forces!

Et même si nous ressentons que chacun est autre chose, il y a des communautés, des groupes, même au sein de la famille chacun est différent, l’un est à tel niveau et l’autre à un autre, pour autant chez Hachem ça ne marche pas comme ça! Lui est notre père, pour Lui tous les enfants sont égaux.

Hachem ne repousse pas l’enfant qui échoue. Bien au contraire! Après lui Il court, après l’enfant à problèmes Il se hâte et essaye de l’aider à s’en sortir. A lui précisément Il donne plus, plus d’attention, pourvu de le rapprocher.

Chez Hachem, nous faisons tous un. Chez Moi vous êtes tous égaux, Je suis le Papa de tous!

(Or Haémouna, Ki tissa 5778)