Et si Hachem était
beaucoup plus

proche de toi que
tu ne l'imaginais.

Le site est en cours d’aménagements et d’enrichissement avec l’aide d’Hachem.
Le contenu qui s’y est ajouté jusqu’au mois de septembre 2020 y est pour autant accessible.
Chana tova à toutes et à tous, regardbreslev.com

Vie Juive 

Rav Michaël David Tolédano Chlit"a

Express

Spécial Roch Hachana

writing-1149962_640
Play Video

L'art de signer

Durée:05:46

Rav Michaël Liberman Chlit"a

Spécial Eloul

Play Video

Où étais tu jusqu'à maintenant?

Durée:15:46

Rav Nah'man Elh'adad Chlit"a

Play Video

Une porte d'entrée nommée joie

Durée:07:05

Rav Michaël David Tolédano

Spécial Roch Hachana

Express

children-1869265_640
Play Video

Une puissance nommée joie

Durée:06:03

Les cours du Rav Gavriel Tolédano

Spécial Eloul

Play Video

Peu importe mon sort, laissez moi célébrer la royauté d'Hachem

Durée:06:13

Express

Spécial Roch Hachana

luggage-1436515_640
Play Video

Le jour des grands départs

Durée:06:11

Questions & Réponses 

Roch Hachana est un jour où on doit garder un certain sérieux car c‘est un jour de Jugement. Mais d’un autre côté, en tant que mère de famille, je suis la majorité de la journée à la maison et comment alors avec les enfants, les jeux, les disputes, la gestion des enfants à table etc… créer malgré tout une atmosphère sérieuse de jour de Jugement ?

Réponse :
C’est évident qu’il faut créer une atmosphère sérieuse. La question est que veut dire ‘’sérieuse’’, est-ce que cela veut dire tendue ou bien est-ce que cela veut dire une atmosphère joyeuse et détendue en ressentant que le Roi se trouve dans notre maison et nous enlace ?

Imaginons-nous un jugement dans lequel notre père qui nous aime tellement est lui-même le Juge. C’est un jugement sérieux et pas une plaisanterie mais comme c’est notre père et qu’il nous connait, qu’il connaît nos difficultés, qu’il connaît comme nous sommes vraiment, il n’y a pas de doute qu’il va nous acquitter. Il n’annule pas le jugement, mais il nous sort ‘’innocent’’ du jugement : il montre aux autres juges nos difficultés et malgré tout, tous nos efforts. Cependant, il nous demande une chose : comprenez, c’est un jugement sérieux, vraiment on va nous juger et vérifier nos actions, le monde n’est pas sans juge, cependant je souhaite vous sortir méritant de ce jugement.

Si on arrive au jugement de manière légère, en mangeant des pépites ou des cacahuètes, ce sera un manque de respect du jugement et il aura du mal à nous sortir ‘’innocent’’ de ce jugement. Car ce n’est pas la miséricorde du juge que de laisser sortir un condamné et qu’il se promène dans les rues. La possibilité du juge de nous sortir innocents de ce jugement est quand il nous voit venir sérieux, avec un peu d’inclination, conscient de l’importance du moment, alors se réveille chez le juge la miséricorde paternelle et il nous juge innocents.

Le Rav Nah’mane de Breslev nous a dit que Roch Hachana est une grande bonté qu’Hachem a envers nous. Car, certes c’est évident que c’est le jour du jugement, mais c’est un jugement qui se déroule sur un fond et dans une atmosphère de bonté et miséricorde. Et ainsi, c’est un grand cadeau qu’Hachem a fait que Roch Hachana tombe en début de mois, c’est-à-dire au moment où Hachem fait que la lune est petite ou même invisible, car cela fait pour nous une grande circonstance atténuante. Comment ? Car Hachem se souvient que c’est Lui qui a diminué la lune et qui a donc créé cette situation d’obscurité totale qui fait référence au mauvais penchant d’un Juif. Et en quelque sorte Hachem se reproche à Lui-même qu’Il a Lui-même créé le mauvais penchant et les fautes des Juifs apparaissent alors aussi comme la conséquence de Sa décision d’instaurer une obscurité totale dans le monde.

Le jour du jugement, cela ne veut pas dire vivre dans la tension et dans la gravité, avec les psaumes en permanence dans la main, la tristesse au visage, sans sourire aux enfants… Non ! Une atmosphère sérieuse cela veut dire comprendre que du Ciel on regarde nos actions. Et ainsi, si on prend déjà le

jugement au sérieux, sans le mépriser, si on croit que la royauté d’Hachem est renouvelée et que toutes nos actions sont écrites dans un livre, alors on peut déjà se réjouir et créer aussi une atmosphère de bonté et miséricorde.

Evidemment, celle qui a la possibilité d’aller à la Synagogue, cela vaut la peine, c’est bien d’y aller, d’y prier et d’y couronner Hachem. Et celle qui ne peut pas, elle peut grappiller des psaumes et encore quelques paroles personnelles à Hachem, mais que ce soit dans une atmosphère de joie et confiance en Hachem que c’est certain qu’Il va nous faire du bien et pas dans une atmosphère de tension… Aujourd’hui Hachem regarde nos actions et c’est sûr qu’Il va nous innocenter.

Et ainsi, au contraire, s’occuper des enfants ce n’est pas un dérangement pendant le jour de jugement, au contraire tout ce que l’on s’occupe d’eux  cela réveille en nous la joie et l’émotion d’amener encore un présent à Hachem…

C’est cela que nous rappelle le jour de jugement, que toutes nos actions sont écrites dans un livre, c’est vrai… c’est sérieux.

Chana Tova ouMétouka

suite
people-2557510_640

As-tu une question?

Dans les mots

גַּם הִפְלִיג מְאֹד בְּגֹדֶל מַעֲלַת הַתְּשׁוּבָה, וַאֲפִלּוּ כְּשֶׁנֹּפְלִים מְאֹד חַס וְשָׁלוֹם, וְכָל אֶחָד נָפַל לְמָקוֹם שֶׁנָּפַל רַחֲמָנָא לִצְּלָן, אַף-עַל-פִּי-כֵן אָסוּר לְיָאֵשׁ עַצְמוֹ, כִּי תְּשׁוּבָה גָּבֹהַּ לְמַעְלָה מִן הַתּוֹרָה, עַל-כֵּן אֵין שׁוּם יֵאוּשׁ בָּעוֹלָם, כִּי אִם יִזְכֶּה יִהְיוּ נַעֲשִׂין מֵעֲווֹנוֹתָיו עִנְיָן אַחֵר לְגַמְרֵי, וּכְמוֹ שֶׁאָמְרוּ רַזַ”ל (יוֹמָא פ”ו:) שֶׁנִּתְהַפְּכִין הָעֲווֹנוֹת לִזְכֻיּוֹת. וְיֵשׁ בְּעִנְיָן זֶה סִתְרֵי נִסְתָּרוֹת, רַק הַכְּלָל שֶׁמִּכָּל הַנְּפִילוֹת וְהַיְרִידוֹת שֶׁבָּעוֹלָם רַחֲמָנָא לִצְּלָן יְכוֹלִים לַחֲזֹר אֵלָיו יִתְבָּרַךְ בְּנָקֵל, כִּי לִגְדֻלָּתוֹ אֵין חֵקֶר. וְהָעִקָּר שֶׁהַכֹּל תָּלוּי בּוֹ, שֶׁלֹּא יִהְיֶה מְיָאֵשׁ עַצְמוֹ מִלִּצְעֹק אֶל ה’ וּלְהִתְחַנֵּן וּלְהִתְפַּלֵּל אֵלָיו יִתְבָּרַךְ תָּמִיד:
Les Conversations de Rabbi Nahman 3§

Morceaux choisis

sparkler-839831_640

ETINCELLES DE JOIE

A la lumière des enseignements de Rabbi Nahman de Breslev

“Par l’accomplissement des Mitsvot dans la joie, on mérite de parvenir au niveau le plus haut qu’il soit donné d’atteindre ici-bas, car on mérite d’atteindre “Or Ein Sof” bénit-soit-Il au niveau le plus ultime nommé “Maté vélo Maté””

(Lykoutey Moharan 24§)

“Par l’accomplissement des Mitsvot dans la joie, on mérite de parvenir au niveau le plus haut qu’il soit donné d’atteindre ici-bas, car on mérite d’atteindre “Or Ein Sof” bénit-soit-Il au niveau le plus ultime nommé “Maté vélo Maté””

(Lykoutey Moharan 24§)

 

suite

Maître du monde, merci de m’avoir dévoilé combien être joyeux dans tes Mitsvot est grand et amène aux niveaux les plus ultimes de connaissance et de proximité avec Toi. Pour autant, même après le savoir, je reste encore au point de départ si Tu ne me viens pas en secours et m’ouvre le cœur à saisir la chance que j’ai de servir devant Toi et de Te donner tant de joie par l’accomplissement de Tes saintes Mitsvot. Chaque instant j’accomplis des Mitsvot et combien pour autant suis-je loin de vivre la joie qui leur revient! S’il Te plait, ouvre mon esprit et mon cœur à saisir ma chance et fort de cette pure joie, fais-moi s’il Te plait mériter de vivre en entière union avec Toi!

Découvrir le Talmud et la Loi juive

Talmud

Loi juive

A la table de Chabbat

Play Video

Résumé de Paracha Ki Tavo

Durée:3:16

Play Video

Une histoire pour la table de Shabbat

Durée:4:41

Play Video

Un approfondissement sur Paracha Ki Tavo

Durée:03:41

Feuillet Hith'adchout du
Rav Gavriel Tolédano chlit"a

Préparation de la table de Chabbat - format écrit

Trouver Hachem en un geste

Question de Rivka : Le 1ier jour de Roch Hachana tombe Shabbat, comment fera-t-on la Havdalla (cérémonie de clôture du Shabbat) alors que nous serons le deuxième soir de fête de Roch Hachana ?

Réponse :

Dans le Kiddouche du 2ième soir de fête de Roch Hachana, juste avant la dernière bénédiction du Kiddouche (celle qui dit Chééh’iyanou), nous devrons ajouter deux bénédictions qui feront office de Havdalla (cérémonie de clôture du Shabbat).

La première sera la bénédiction ‘’Boré Méoré Haech’’ que nous faisons tous les Samedis soirs. Juste après cette bénédiction, chacun approchera ses mains des bougies allumées en l’honneur du deuxième jour de Roch Hachana et regardera la lumière des bougies sur ses ongles.

La deuxième sera la bénédiction bien plus rare de ‘’Hamavdil bein Kodech léKodech’’ qui se trouve dans les livres de prières de Roch Hachana. Et après ces deux bénédictions on terminera le Kiddouche avec la bénédiction Chééh’iyanou.

Attention : Au sujet des bougies allumées en l’honneur du deuxième jour de Roch Hachana, il faudra faire attention à deux choses. Il faudra les allumer impérativement après la sortie de Shabbat Samedi soir et pas plus tôt. Aussi, Il faudra les allumer impérativement à partir d’une flamme déjà existante. 

suite

L’ensemble de l’équipe de Regard Breslev adresse ses sincères condoléances à notre cher Yossi Cohen, soutien de tous les instants des activités de notre site, à l’occasion du départ de son père Avraham ben Méssaoud z”l. Les mérites de la diffusion des enseignements de Rabbi Nahman de Breslev dans notre site lui sont consacrés et seront pour son âme à coup sûr source d’une grande élévation.
תהיה נשמתו צרורה בצרור החיים

Scroll to Top